Acide Valproique

Les troubles cérébraux ont un impact important sur la santé des gens, mais grâce à des médicaments comme l’acide valproique, ils peuvent mener une vie normale.

L’acide valproique est un médicament à large spectre qui agit de diverses façons sur le système nerveux central.

Aussi appelé valproate de sodium, valproate de magnésium ou simplement valproate, il est couramment prescrit pour le traitement de troubles neurologiques comme l’épilepsie ou de maladies psychiatriques comme le trouble bipolaire.

Il a été synthétisé pour la première fois en 1882, comme un équivalent de l’acide valérique naturellement présent dans la valériane.

Mais son utilisation clinique n’a commencé qu’en 1962, lorsque le Français Pierre Eymard a découvert ses propriétés anticonvulsivantes.

Son utilisation a finalement été approuvée en 1978, puis a commencé à être utilisée dans le traitement du trouble bipolaire.

A partir des années 1990, elle a commencé à être appliquée à la prévention de la migraine et de la démence induite par le VIH.

Cet antiépileptique et psychorégulateur est actuellement commercialisé sous les marques Depakote, Depakene, Depacon, Stavzor, Phenytoin, Carbamazepine.

Comment fonctionne l’acide valproique.

How Valproic Acid Works

Avant d’expliquer l’action de l’acide valproique, il est nécessaire de connaître la fonction de l’acide gamma-aminobutyrique ou GABA.

Grâce à cela, cet acide aminé remplit la tâche de réduire l’excitation neuronale dans le système nerveux central.

Une fois connu, le mécanisme d’action de l’acide valproique est d’augmenter les concentrations de GABA dans le cerveau.

Ainsi, le valproate inhibe l’absorption du GABA par les neurones, tout en augmentant l’activité de l’acide glutamique décalcifié, l’enzyme responsable de la synthèse de cet acide aminé.

Pour cette raison, l’acide valproique est lié à l’augmentation du GABA dans le cerveau, puisqu’il diminue la sécrétion des neurotransmetteurs.

En réduisant les neurotransmetteurs qui répondent au stimulus, la réaction en chaîne qui génère une crise épileptique est contrôlée.

Elle inhibe également la libération de dopamine présynaptique, responsable des symptômes des épisodes maniaques ou schizophrènes.

Dans quels troubles l’acide valproique est utilisé.

L’acide valproique est habituellement utilisé comme médicament pour traiter les conditions suivantes:

valproic acid uses.

L’épilepsie.

Normalement, le cerveau a une activité électrique, générée par une communication permanente entre les neurones, mais lorsqu’il y a un conditionnement génétique ou une blessure, il y a un dysfonctionnement qui entraîne une décharge excessive causant la crise épileptique.

Bien que ces épisodes surviennent périodiquement et de façon imprévisible, le valproate est utile pour contrôler ces crises.

Trouble bipolaire.

Les causes du trouble bipolaire peuvent être génétiques ou dues à une anomalie dans les fonctions du cerveau.

Il est à noter que les personnes qui en souffrent éprouvent des changements d’humeur inhabituels, comme être actif ou heureux, appelé manie, deviennent tristes ou sans espoir, appelé dépression.

La fonction de l’acide valproique est de maintenir l’humeur des personnes maniaco-dépressives sans altération.

Crises de panique.

Le trouble panique est habituellement une affection relativement fréquente et même invalidante lorsqu’il n’est pas diagnostiqué tôt.

Sa souffrance apparaît soudainement, inexplicablement, une peur intense, accompagnée de tachycardie, d’hyperventilation, de tremblements ou de vertiges.

Dans ces cas, seulement 30 % environ des patients présentent une résistance ou une intolérance au traitement à l’acide valproique.

Démence.

Les symptômes de la démence sont définis par un comportement perturbateur, qui comprend l’agitation, la dépression, l’apathie, l’agressivité, l’insomnie et les questions répétitives.

Dans ces cas, le valproate aide à ralentir la progression de la maladie en améliorant la fonction cognitive et en restaurant les cellules nerveuses dans le cerveau.

Selon les études, l’utilisation de ce médicament n’est pas recommandée chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

D’autres recherches indiquent que son utilisation est favorable en cas de déficit d’attention, de migraine et d’atrophie musculaire spinale.

Comment l’acide valproique est contrôlé.

 contrôle de lacide valproique

Bien que les causes de nombreux troubles mentaux ne soient pas entièrement comprises, on croit qu’elles dépendent d’une combinaison de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux, mais la plupart peuvent être diagnostiquées et traitées efficacement.

À cet égard, le test d’acide valproique est essentiel pour contrôler la quantité de médicament présente dans l’organisme.

Ce test est effectué au moyen d’un échantillon de sang, dans le but d’établir que la présence d’acide dans l’organisme demeure dans les limites requises pour que le médicament agisse efficacement.

Il sert également de guide au médecin pour réguler la dose pendant le traitement, ainsi que pour éviter les effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires que l’acide valproique peut causer ?

les effets secondaires peuvent être causés par lacide valproique.

Bien qu’il s’agisse d’un médicament qui est généralement toléré et sûr, il peut avoir certains effets secondaires, tels que :

  • Gastro-intestinal, sont les complications les plus fréquentes associées à l’utilisation de ce médicament, qui comprennent des douleurs abdominales, diarrhée, nausées, bouche sèche, flatulence.
  • Foie, ce traitement augmente la bilirubine, ce qui peut entraîner des dommages au foie ou un incident hépatique possible.

D’autres conséquences complémentaires sont qu’elle affecte le système cardiovasculaire, tégumentaire ou cutané, urinaire, hématologique, oculaire et respiratoire.

Acide Valproique
4.8 (96%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here